chameroy-5-a-sec

Le17 mai 2016, Bertrand Chameroy rompait son silence médiatique par ce tweet un brin énigmatique. Mais pourquoi poser devant un 5 à sec? Une soudaine envie de reconversion dans la blanchisserie? Une réponse aux rumeurs qui l’envoyaient dans « Cinq à Sept avec Arthur »?  Avant de répondre à toutes ces questions, petit retour sur ce qui a conduit Bertrand Chameroy devant cette blanchisserie.

Le départ de TPMP

Début 2016, Bertrand Chameroy est un des chroniqueurs qui fait le succès de « Touche pas à mon poste », l’émission de Cyril Hanouna. Avec Camille Combal et Jean-Luc Lemoine, il fait partie des rares de la bande à prolonger parfois sa chronique en prime-time, et d’attirer sur son nom près d’un million des fidèles de TPMP. Mais entre l’actualité politique assez lourde et la fatigue liée à la livraison d’une chronique nouvelle tous les jours, Bertrand Chameroy sent la fatigue et le manque d’inspiration poindre.

En février, le magazine Society publie une enquête sur les coulisses de l’émission de D8, qui relate un épuisement important au sein des équipes préparant « Touche pas à mon poste » et les difficultés à suivre l’ensemble des exigences de Cyril Hanouna. Le papier s’appuie notamment sur le témoignage d’un chroniqueur important de l’émission, présent depuis les débuts de l’émission sur D8. Les regards se tournent très rapidement vers Bertrand Chameroy, qui a le tort de porter sur lui les traits de la fatigue.

Sous la pression médiatique et de plus en plus en peine pour réaliser sa chronique, Bertrand Chameroy annonce ses envies de départ à Cyril Hanouna. Ce dernier accepte sa démission et lui propose de l’annoncer le soir-même en direct dans l’émission. A l’heure habituel de sa chronique, Bertrand Chameroy arrive donc sur le plateau mais il ne s’installe pas à côté de l’animateur mais avec les chroniqueurs. Il se « met à table » en quelque sorte. Le chroniqueur justifie son départ par une grosse fatigue et une difficulté à essayer de faire rire les téléspectateurs alors qu’il n’est pas dans un état d’esprit joyeux.

Les explications de Bertrand Chameroy font évidemment penser à Michael Youn, qui avait quitté lui aussi en cours de saison le « Morning live » de M6. Dans les deux cas, la routine risquait de prendre le pas sur l’inspiration. De son côté, Cyril Hanouna préfère expliquer que son chroniqueur ne supporte pas le succès de l’émission, une justification qui colle plus avec les propos de la « taupe » de Society mais qui ne suffit pas pour comprendre l’épuisement de Bertrand Chameroy.

Une cure médiatique

Problème pour Bertrand Chameroy: cinq jours après son annonce dans « Touche pas à mon poste », il doit tourner le prime de sa chronique, déjà annoncée dans la presse. Il tient ses engagements et tourne même des magnétos en forme de clin d’œil avec son départ. Une manière de dédramatiser cette affaire, qui a pu mettre mal à l’aise les nombreux téléspectateurs qui ont assisté à l’annonce de son départ. Après tout, c’est que de la télé.

Une fois le numéro du « Journal de Bertrand Chameroy » tourné, il faut attendre encore sa diffusion sur D8 pour pouvoir enfin disparaître de la scène médiatique. Le jour venu, l’émission ne profite d’aucune promotion de la part des chroniqueurs, habituellement si prompts à tweeter sur les émissions de leurs camarades, et surtout d’aucun lead-in de TPMP. L’émission de Cyril Hanouna est exceptionnellement en best-of ce soir là.

Bertrand Chameroy quitte D8 sur un score moyen, avec un peu plus de 600 000 téléspectateurs devant son prime-time. Suite à la diffusion de l’émission, le chroniqueur s’impose un silence médiatique: aucune interview, aucun message sur les réseaux sociaux. Cette mise à l’isolement va durer près de deux mois, jusqu’à ce tweet qui fait l’objet de cet article.

L’appel du pied d’Arthur

Au mois d’avril, Arthur prépare une nouvelle émission sur TF1 ressemblant peu ou prou à TPMP. Essayée en deuxième partie de soirée sous le nom de « L’hebdo show », l’émission obtient des scores d’audience suffisamment convaincants pour la chaîne pour tenter un déménagement sur la case du pré-access. Interrogé par TVMag sur la possibilité d’ouvrir son équipe de « talents » à de nouvelles personnes, Arthur est interrogé sur Bertrand Chameroy et n’écarte pas l’idée de le recruter: »Si un jour Bertrand veut travailler avec moi, pourquoi pas. Il est brillant, intelligent. La liste n’est pas définitive ».

Une arrivée probable de Bertrand Chameroy dans l’équipe d’Arthur est immédiatement reprise sur de nombreux sites médias. Un transfert qui pourrait être vécu comme une deuxième traîtrise par l’équipe de Cyril Hanouna, après ses soi-disantes déclarations à Society. Mais en réalité, il n’en est rien. Arthur n’a jamais fait d’offre officielle à Bertrand Chameroy et ce dernier a juste voulu s’amuser des rumeurs en publiant cette photo sur Twitter.

Il utilisera encore Twitter pour annoncer son arrivée sur W9 mais c’est une autre histoire…

chameroy 5 à sec couv.png