MOREAU

Ce mardi, Thierry Moreau a annoncé en pleine émission son départ de l’émission Touche pas à mon poste. Cyril Hanouna a feint de jouer la surprise mais il n’en était rien. Il avait lui-même annoncé la veille sur les réseaux sociaux l’arrivée d’une nouvelle chronique « le mercato des chroniqueurs », chronique qui consistait à demander au public si Thierry Moreau devait rester ou non dans l’émission la saison prochaine.

Pour les téléspectateurs, cette séquence rappelle le départ de Bertrand Chameroy en mars 2016. Et les réactions sont une nouvelle fois les mêmes: les téléspectateurs n’arrivent pas à cerner si la scène à laquelle ils assistent est sincère. Sans être proche des deux intéressés ou de ceux qui sont dans la confidence, il est très difficile de savoir si Thierry Moreau annonce réellement son départ, si Cyril Hanouna prend prétexte d’une situation inconfortable de son chroniqueur pour la feuilletoner ou si encore cette séquence figurera dans un prochain Prime « la grande rassrah » avec l’ensemble du public de l’émission qui serait piégé.

Pour ma part, je ne suis ni un intime de Thierry Moreau, ni de Cyril Hanouna, et ni un membre de la production. Je ne peux donc qu’émettre des hypothèses, qui sont peut être très éloignées de la réalité. Mais il me semble que ce départ s’inscrit dans une certaine logique et je ne serais pas étonné de ne pas voir Thierry Moreau revenir tout de suite dans l’émission. Ces dernières semaines, le directeur de rédaction  de télé 7 jours a vu son statut être remis en cause à plusieurs reprises.

Depuis le début de cette dernière saison, la donne a changé au sein des chroniqueurs. La table s’est agrandie, les temps de parole se sont réduits et certains chroniqueurs ont réussi à monopoliser les interventions, au détriment d’autres. La montée en puissance de Gilles Verdez, un chroniqueur aux convictions très fluctuantes et à la sincérité douteuse, doit particulièrement être mal vécue par des journalistes médias, qui voudraient apporter un point de vue mesuré et des démonstrations argumentées. Or Cyril Hanouna a, cette année, trop souvent privilégié l’avis outrancier d’un Gilles Verdez à celui argumenté de Thierry Moreau.

En janvier 2017, Cyril Hanouna met en place une nouvelle formule de Touche pas à mon poste, offrant plus de place aux infos médias. Pour symboliser ce revirement, il décide d’inviter à la table des « experts médias », qui sont en fait des journalistes médias pas plus légitimes ou crédibles que Thierry Moreau et Isabelle Morini-Bosc présents autour de la table. La démarche est plutôt dure à encaisser pour ces derniers, qui sont alors réduits aux personnages dans lesquels Cyril Hanouna les a enfermé: Thierry Moreau, le vieux lourd aux blagues potaches et Isabelle Morini-Bosc, la mamie fantasque. Au fil des semaines, le rôle de l’expert médias est incarné par toute sorte de profil: des journalistes médias, des chroniqueurs d’autres émissions ou même des chanteurs ou comédiens.

Parmi les experts médias, Maxime Guény semble taper dans l’oeil de Cyril Hanouna. Le journaliste de MédiaPlus intervient de plus en plus dans l’émission et va, en mars, à l’occasion de la mise en place d’une nouvelle formule, prendre la place de Thierry Moreau autour de la table. Le directeur de rédaction de Télé7Jours est de moins en moins présent autour de la table et voit pendant ses absences Maxime Guény monter en grade. Chaque émission, ce dernier est mis en scène pour annoncer des scoops médias. Très peu se vérifie mais Cyril Hanouna le pousse à continuer et lui offre lui-même des scoops, comme le lancement d’un talent show sur C8.

L’humiliation ultime fut vécue ce jour où Thierry Moreau fut prié de laisser son siège à Maxime Guény et d’aller s’asseoir ailleurs, autour de la table. Un manque d’égard incroyable pour un des rares chroniqueurs historiques. Il est en effet, avec Jean-Michel Maire et Christophe Carrière, présent au sein de l’émission depuis la première sur France 4, le 1er avril 2010. Lors de la 1000e de TPMP, Cyril Hanouna était déjà au courant du mal-être de Thierry Moreau et lui avait adressé un message de soutien public, en lui disant de ne pas s’inquiéter pour sa place.

Dix jours plus tard, Thierry Moreau annonce son départ de l’émission. Cette annonce est peut être une énorme blague et cet article deviendrait assez ridicule. Mais au vu des évènements de ces dernières semaines, je trouve cette décision logique. Difficile car elle l’oblige à rompre avec ce qu’il appelait souvent une seconde famille, courageuse, car elle le contraint à se passer d’un important complément de salaire, mais en tout point logique.