La neuvième saison de TPMP commence dans un mois et Cyril Hanouna n’a toujours pas bouclé son recrutement de chroniqueurs. Nous avons assisté aux castings et nous dévoilons, en exclusivité, les échanges entre Cyril Hanouna, l’animateur-producteur de l’émission, Agathe Rouland, caution intellectuelle et nouvelle productrice artistique de l’émission et les différents candidats.

(article hautement parodique)

Agatha Rouland : Cyril, mon petit Cyril. Quand tu m’as engagé, tu m’as bien dit que tu me laisserais les coudées franches ?

Cyril Hanouna : Moi j’ai dit les coudées franches ? Impossible, c’est trop une expression de ieuv.

Agatha Rouland : Tu m’as dit plus exactement « fais ce que tu veux, je m’en bats les couilles ».

Cyril Hanouna : Ah oui, ça j’ai pu le dire. J’ai pas dit les « yeu-cou » plutôt ?

Agatha Rouland : Peu importe. Tout ça pour te dire qu’aujourd’hui, on va voir un candidat qui correspond exactement à ce que j’attends, à ce que je veux pour ce nouveau TPMP. Un jeune journaliste, mais avec quand même de l’expérience en télé et aussi une expérience de producteur. Un profil que tu n’as sûrement pas déjà eu dans ton émission.

Cyril Hanouna : Et le gars, il veut bien bosser dans TPMP ?

Agatha Rouland : Et oui. Tu vois, je commence à faire mon petit effet. Il m’a envoyé directement sa candidature et franchement son CV est alléchant. Je vais te le chercher, tu vas voir, il a l’air vraiment pas mal.

Agatha Rouland se lève et va chercher le candidat dans le couloir. Stupeur au moment où il rentre dans le bureau, il s’agit de Matthieu Delormeau.

Cyril Hanouna : Qu’est ce que tu fous là, gros hmar ? On prépare la nouvelle saison de TPMP, dégage de là !

Agatha Rouland (surprise) : Vous vous connaissez ?

Matthieu Delormeau : Ça fait 15 ans que je fais de la télé, j’ai évidemment déjà croisé monsieur Hanouna. Je crois même qu’on a déjà eu une expérience ensemble. Hein, mon chou ?

Cyril Hanouna : Non mais c’est une blague, c’est pas possible. Y’a pas moyen, je travaille ap avec lui.

Agatha Rouland : Je vous rappelle qu’on a dit que c’était moi qui décidait.

Matthieu Delormeau : Et je ne doute pas que vous saurez faire le bon choix. On voit tout de suite en vous une grande professionnelle, qui ne se trompe jamais.

Cyril Hanouna : Oh le bouffon. Arrête ton numéro, ça ne marchera plus avec moi.

Agatha Rouland : Cyril, s’il te plaît, calme toi. Tu t’es engagé à me laisser gérer le recrutement, alors fais-moi confiance.

Cyril Hanouna (s’adressant à Matthieu Delormeau) : Sur la tête des canards, jamais tu reviens dans TPMP !

Agatha Rouland : Je ne sais pas ce qu’il s’est passé entre vous mais j’aimerais bien qu’on puisse mener sereinement cet entretien.

Cyril Hanouna : Vas-y, fais voir son CV. C’est pas possible que son profil t’intéresse. C’est l’animateur de Wouf, le concours de chiens, putain.

Agatha Rouland : Wouf le concours de chiens ? Non, tu dois confondre. Regarde, il n’a que des bonnes références. Il a travaillé avec Marc-Olivier Fogiel, Maitena Biraben, et même Julien Arnaud sur TF1.

Matthieu Delormeau : Exact, j’ai travaillé avec le présentateur actuel du journal de 20h de la première chaîne européenne. J’ai encore beaucoup de contacts avec lui, je le conseille souvent sur les sujets à choisir pour le journal du soir.

Cyril Hanouna : Mais c’est quoi ce CV à trous ? Il manque plein de que-tru.

Matthieu Delormeau : Je ne pouvais pas tout mettre, non plus. Je ne voulais pas donner l’impression à Agatha Rouland, cette immense productrice, de me mettre trop en avant.

Cyril Hanouna : T’as même pas mis que t’as travaillé sur NRJ12 !

Agatha Rouland (inquiète) : Vous avez travaillé pour NRJ12 ?

Matthieu Delormeau : Ô très peu, vous savez. J’y ai surtout produit un magazine de société. Des reportages assez poignants, un peu à la Jean-Luc Delarue.

Cyril Hanouna : Tu te fous de ma gueule ? Le puceau qui roule une pelle au poster de Britney Spears, c’est du Jean-Luc Delarue peut être ?

Matthieu Delormeau : C’était un reportage sur un jeune en manque de confiance, voilà tout.

Agatha Rouland : C’est quand même dommage tous ces trous dans votre CV.

Cyril Hanouna : Mais c’est pas des trous, c’est des cratères. Il a effacé 10 ans de sa vie professionnelle le gars. Le Mag de NRJ12, Morandini, Wouf, la star’ac en carton. Tout ça, ça a disparu. T’as même pas mis que t’avais bossé pour TPMP ?

Agatha Rouland : Vous avez déjà travaillé pour Touche pas à mon poste ?

Matthieu Delormeau : Oui, bien sûr. Mais ça, je vous l’ai mis sur mon CV. L’access TNT que j’ai coanimé pendant 2 ans, c’est TPMP.

Cyril Hanouna : D’où t’as coanimé TPMP, toi ? Mais il est ouf ce type !

Matthieu Delormeau : On avait le même temps de parole, on peut dire que je l’ai coanimé.

Cyril Hanouna : Oh l’escroc. Non, mais Agatha, faut pas le prendre ce type, c’est le plus grand mytho que j’ai jamais vu.

Matthieu Delormeau : Agatha, ne vous laissez pas influencer par Cyril. Fiez vous à votre première impression, c’est forcément la bonne.

Agatha Rouland : Non mais là, franchement, je suis très déçu. Je pensais avoir trouvé le candidat idéal. Un journaliste avec cette expérience-là à même pas 30 ans, c’est tellement rare.

Cyril Hanouna : Putain, il a même triché sur son âge !

Matthieu Delormeau : Oh c’est peut être une légère coquille sur mon année de naissance.

Cyril Hanouna : Une coquille qui t’enlève 15 piges, mon salaud. Et pour le nom de famille, il a mis Delormeau ou Rocancourt ?

Matthieu Delormeau : Avoue Cyril que c’est une bonne Darka ce faux CV. Toi-même, t’aurais fait pareil, non ? Allez, mon petit tunisien, tu sais qu’on est pareils.

Agatha Rouland : Ah mais c’est un faux CV ?

Matthieu Delormeau : Elle est un peu longue à la comprenette la Agatha (rires).

Cyril Hanouna : J’avoue. C’est une bonne darka. T’es vraiment un ouf, mon chéri.

Agatha Rouland : Ah mais non, je ne peux pas accepter ça. Il ya un processus à respecter. Si le CV est incorrect, la candidature est invalidée de facto.

Cyril Hanouna (l’air faussement déçu) : Oh non, c’est trop dommage. Franchement, mon bébé, je t’aurais bien repris. T’es mon poto, je t’adore, tu sais que tu reviens quand tu veux. Mais là non. T’as entendu ce qu’elle a dit : c’est clair, c’est de facto quoi.

Matthieu Delormeau : Mon chat, tu peux pas me faire ça ?

Cyril Hanouna : Écoute, tu te rappelles du mois de mai avec la polémique du canular ? Bé tu vas faire pareil: tu vas disparaître.

Matthieu Delormeau : Ah tu m’en veux toujours ? Si tu veux, je peux t’écrire un poème comme j’avais fait à Morandini…

Agatha Rouland : Vous écrivez aussi des poèmes à Morandini ? Rhoo la la, mais comment j’ai pu retenir une candidature pareille ?

Cyril Hanouna : Allez, faut nous laisser maintenant. Et au pire, je te rappellerais pour faire un « qu’est ce qui se cache sous la chouette ? »

Agatha Rouland (catégorique) : Il n’y aura plus de chouette sur le plateau.

Cyril Hanouna : Ah dommage, je lui aurais bien fait une Laam (rires)