Ce jeudi, Jeremstar donnait sa première interview depuis l’éclatement de l’affaire du JeremstarGate. Après s’être imposé deux mois de silence médiatique, le chroniqueur des Terriens du dimanche a décidé de revenir dans les médias pour donner sa version des faits et tenter un retour à une vie professionnelle « normale ». Mais surprise, il n’a pas choisi une émission de Thierry Ardisson pour signer son retour, ni une autre émission du groupe Canal mais Quotidien, le talk en concurrence frontale avec Touche pas à mon poste. Le Whoo a enquêté pour comprendre ce choix étonnant…

Ce jeudi, à la mi-journée, l’émission Quotidien publie un communiqué pour annoncer son coup médiatique du jour: ils ont décroché l’interview de Jeremstar. Le coup parfait pour le groupe TF1, qui a négocié pour le même soir l’interview de Nicolas Sarkozy à sa sortie de garde à vue. Mais comment Jeremstar a pu finir sur TMC alors qu’il est salarié d’une émission diffusée sur C8 ? La star des réseaux sociaux n’a-t-elle pas entendu les menaces de Cyril Hanouna qui déclarait que Jeremstar ne pourrait plus travailler sur C8 si il donnait sa première interview à la concurrence ?  Il semblerait que ce dernier a une sacré paire (clin d’oeil appuyé à la dernière polémique lancée par Cyril Hanouna) et a préféré choisir lui-même son émission pour signer son retour.

Mais attention, il ne faut pas croire que Quotidien était le premier choix de Jeremstar. Au départ, il était convenu qu’il fasse cette première interview dans « Salut les terriens », l’autre émission animée par Thierry Ardisson. Le tournage était aussi prévu ce jeudi et devait permettre à Jeremstar de récupérer dans la foulée son fauteuil de chroniqueur dans « les terriens du dimanche ». Problème: la direction de C8 voulait bien de l’interview mais pas du retour en chroniqueur. Du moins, pas dans un premier temps, pas sans avoir pris en compte les retours sur les réseaux sociaux. La chaîne voudrait éviter un bad buzz (lol).

Comme il est inconcevable pour Thierry Ardisson de ne pas réintégrer Jeremstar après son interview, le deal est rompu: libre à ce dernier d’intervenir où il veut. Et il a de la chance, il est très courtisé. Deux belles options se présentent à lui: une interview avec Thierry Demaizière dans « 7 à 8 » pour marcher sur les traces de sa grande copine Nabilla ou Yann Barthès dans « Quotidien », le talk concurrent de TPMP.

C’est ainsi que Jeremstar se retrouve à 20h10 sur TMC pour livrer sa première interview depuis l’éclatement de l’affaire. Ses premiers mots sont pour C8. Il prétend avoir une autorisation de son producteur pour se livrer sur une chaîne concurrente et révèle que l’annonce de cette interview a provoqué la colère de Cyril Hanouna. Et comment cette colère s’est exprimée ? Bé comme d’habitude: de nombreux textos fleuris envoyés toute l’après-midi à l’équipe de Thierry Ardisson et une séquence « sur-mesure » dans TPMP où chaque chroniqueur appelle au licenciement de Jeremstar.

Thierry Ardisson souhaite toujours le retour de Jeremstar dans « Les terriens du dimanche ». Aucune plainte n’a été déposée contre son chroniqueur, l’affaire s’est dégonflée depuis le retrait des plaintes visant son ami Pascal Cardonna. Mais la direction pourrait prendre prétexte de cette incartade sur TMC pour demander à la production de ne plus faire appel à lui. Affaire à suivre…